Luttons ensemble contre les rodéos

Pour lutter ensemble contre les rodéos, il vous est désormais possible de réaliser un signalement sur Moncommissariat.fr. C’est une démarche gratuite et anonyme qui permet de prévenir la police nationale rapidement ou d’orienter l’action de ses services, si vous constatez ce délit.

Informations mises à jour le 21/09/2022

Le rodéo est un délit commis sur la voie publique avec des véhicules motorisés (deux-roues, voitures, quads). Il consiste à adopter une conduite répétant de manière intentionnelle des manœuvres dangereuses et violant le Code de la route (acrobaties, zigzags dangereux, emprunt des trottoirs, etc.). 
Cette pratique est un réel danger pour les riverains et les usagers, comme pour le conducteur de l'engin. De plus, elle trouble la tranquillité du quartier par des nuisances sonores.

Le signalement via le tchat

Pour lutter contre ces rodéos, la police nationale met en place un nouveau dispositif sur le site Moncommissariat.fr. Si vous êtes témoin de rodéos, il vous est possible d’effectuer un signalement via notre tchat, situé en bas à droite de votre écran « J’échange avec un policier ». 
La prise en charge sera effectuée par un agent de police et cela en moins de deux minutes. 

Dans ce cadre, vous pourrez informer les autorités sur un rodéo en cours ou communiquer toute information utile (horaires, description des engins, lieux de dépôt, description des auteurs, etc.) relative à des rodéos récurrents même s’ils ne se produisent pas au moment du tchat.
Vos informations permettront à la police nationale d’intervenir pour mettre fin au délit, d’apporter des preuves utiles aux enquêtes en cours et également d’organiser des opérations de prévention.

Les peines encourues pour les auteurs

Depuis 2018, un texte de loi sanctionne spécifiquement les rodéos. Les auteurs de ce type de délit peuvent recevoir une peine d’un an d’emprisonnement, de 15 000 euros d’amende ainsi que la perte de six points sur le permis de conduire. Toutefois, dans certains cas, le permis peut être suspendu pour une durée pouvant atteindre trois ans, voire être définitivement annulé.
Le Code de la route prévoit également la confiscation du véhicule avec lequel le rodéo a été effectué. Enfin, des circonstances aggravantes peuvent augmenter les peines encourues.

Nos actualités

Suivez-nous :

Paramètres d'affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site
light
dark
system