Cambriolage : comment réagir et limiter les risques ?

Si le confinement a entraîné une baisse des cambriolages sur le territoire national, cette infraction perdure tout de même et il est important de savoir comment réagir. 

Informations mises à jour le 01/07/2022

Vous êtes victime d'un cambriolage...

  • Premier réflexe : gardez votre calme, ne touchez à rien et appelez le 17 immédiatement.
  • Prenez des photos en attendant l'intervention de la gendarmerie ou de la police.
  • Vous devez ensuite vous rendre sans délai dans la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police dont vous dépendez pour déposer plainte.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi déposer plainte par le biais d’un courrier papier adressé au procureur de la République.
    Téléchargez ici un modèle de courrier.

Comment limiter les risques de cambriolage ?

Quand vous êtes chez vous, vérifiez la sécurité de votre habitation

  • Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un moyen de contrôle visuel (œilleton) ou d’un entrebâilleur.
  • Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage programmé, détecteur de présence, systèmes d’alarme).
  • Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous, et ne laissez pas de clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée.
  • Ne facilitez pas l'intrusion des cambrioleurs : mettez sous clé vos échelles, marteaux, tournevis et autres outils de bricolage !
Les bons gestes pour lutter contre les cambriolages.
Si vous êtes victime d'un cambriolage, appelez le 17.

Quand vous vous absentez, quelques bons réflexes pour éviter les cambriolages 

  • Ne laissez pas vos fenêtres ouvertes.
  • Ne cachez pas vos clés à l'extérieur, même pour les laisser à un ami.
  • N'annoncez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux ou votre messagerie (vocale ou courriel).
  • Demandez à une personne de votre entourage de passer chez vous pour récupérer le courrier et ouvrir/fermer vos volets.
  • Inscrivez-vous au dispositif Opération Tranquillité Vacances (OTV) auprès de la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police dont vous dépendez.

Bon à savoir

  • Vous pouvez faire intervenir chez vous un référent sûreté, gendarme ou policier, expert en sécurité et vidéoprotection. Il réalisera une consultation gratuite et vous bénéficierez de ses conseils pour protéger votre logement. Contactez la brigade de gendarmerie ou le commissariat de votre secteur pour en savoir plus.
  • Avant de passer à l'action, les cambrioleurs font souvent des repérages, en se faisant passer pour des démarcheurs à domicile. Soyez attentif et n'hésitez pas à signaler un comportement qui vous semble suspect, en relevant si possible des éléments précis d'identification : véhicules (type, marque, couleur, immatriculation) ou individus suspects (caractéristiques physiques, tenue vestimentaire).
  • Vous pouvez aussi bénéficier du dispositif participation citoyenne, un partenariat entre la mairie de votre commune et la police ou la gendarmerie.

Je suis victime d'un vol dont je connais l'auteur 

Je dépose ma plainte dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie

  • Pour Paris et la petite couronne (75, 92, 93, 94) je peux prendre rendez-vous en ligne
  • Pour les autres départements, je m'y rends directement.

Je suis victime d'un vol dont je ne connais pas l'auteur 

Je prépare ma pré-plainte en ligne

  1. Je remplis le formulaire en ligne.
  2. Je choisis le commissariat ou la brigade de gendarmerie les plus proches.
  3. Je serais contacté pour signer ma plainte.

Paramètres d'affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site
light
dark
system